Le Quartier Delaborde (8ème Esc. du Train)

Après la guerre de 1870, Dijon intègre le réseau des villes qui défendent l'Est de la France (VIIIème corps d'armée). Vers 1900, la garnison compte près de 5 000 hommes répartis dans une douzaine de casernes. On en trouve dans toute la ville, comme par exemple rue Hoche avec ce quartier Delaborde, siège du 8ème escadron du train (transport et ravitaillement).



























Aucun commentaire: